Investir immobilier

Comment devenir investisseur immobilier ?

Vous voulez savoir comment devenir un investisseur immobilier ? Vous êtes donc au bon endroit.

Si vous voulez devenir un investisseur immobilier, sachez que le moment est venu de commencer à investir, car lorsque la reprise économique sera complète, vous êtes déjà prêt à obtenir un rendement adéquat, notamment en revendant ou en louant les biens acquis à des prix plus élevés.

Pour commencer, sachez qu'il existe plusieurs façons d'investir dans le marché immobilier, mais aujourd'hui nous allons nous concentrer sur l'achat de biens immobiliers pour la location et la revente, l'une des plus courantes.

Voici nos conseils pour commencer :

1. Mettez de l'argent de côté pour investir et pour les urgences

La première étape pour devenir un investisseur immobilier est de constituer une réserve d'urgence, qui peut avoir une valeur équivalente à celle du coût de la vie entre 6 mois et 1 an. Cela vous aidera beaucoup si quelque chose d'imprévu se produit, et encore plus si vous décidez de financer l'achat de la propriété.

Prenez également l'habitude d'épargner et de réserver cet argent pour l'entrée du financement - au fait, profitez de la réduction des taux d'intérêt et utilisez votre solde FGTS, et commencez à investir dans l'immobilier de l'usine, qui sont de bonnes stratégies pour diversifier vos investissements sans mobiliser autant d'argent.

2. Identifier les propriétés les plus liquides

Pour apprendre à devenir un investisseur immobilier, il faut savoir identifier les biens les plus liquides, c'est-à-dire ceux qui peuvent vous rapporter le plus rapidement, que ce soit pour les louer ou les revendre.

Mais comment le savoir ? Une astuce consiste à observer le comportement de la région où vous avez l'intention d'investir.

Par exemple : si vous avez l'intention d'acquérir des biens immobiliers dans les grandes villes, quoi de mieux : acheter de grands appartements dans des zones reculées ou commencer à investir dans des appartements compacts situés dans des zones stratégiques, à proximité d'une offre variée de commerces et de services ? Laquelle a la possibilité d'être louée ou vendue plus rapidement et à un prix attractif pour vous ? Pensez-y.

Il est important d'investir dans des biens très liquides afin que les fruits de votre investissement ne tardent pas à apparaître et que vous puissiez ainsi continuer à investir, à diversifier votre portefeuille d'investissement et à accroître vos actifs.

3. Apprenez à inspecter les biens immobiliers

L'une des étapes de l'achat d'un bien immobilier, que ce soit pour vivre ou pour investir, est l'enquête. Par ce biais, vous prouvez que le bien à acquérir se trouve dans les conditions convenues entre les parties et vous évitez d'éventuelles situations avant l'achat.

Généralement, lorsque vous acquérez un bien immobilier neuf ou usagé,il existe un certain nombre de documents que vous devez vérifier, comme :

  • Le titre de propriété : il permet de vérifier que le vendeur est bien propriétaire du logement. Ce document authentifié par un notaire donne en outre une description du bien ainsi que ses références cadastrales ;
  • Le dernier avis de taxe foncière : il vous permettra d’avoir une idée de ce qu’elle peut vous coûter chaque année ;
  • Le dernier avis de taxe d’habitation : elle va être amenée à disparaître totalement d’ici 2023 sur les résidences principales, mais si vous achetez ce bien en tant que résidence secondaire, c’est une information financière qui a toute son importance ;
  • Le règlement de copropriété et l'état descriptif de division : vous pourrez ainsi déterminer la quote-part, exprimée en tantièmes, que représente le bien que vous achetez ;
  • La situation financière de la copropriété vis-à-vis des fournisseurs (gaz, électricité…) et des copropriétaires ;
  • Le relevé des charges individuelles (chauffage, électricité...) et collectives, pour évaluer le budget à consacrer à ces postes de dépense chaque année ;
  • Les 3 derniers procès-verbaux de l'assemblée générale de copropriété, pour connaître les décisions déjà prises ou envisagées sur les travaux de copropriété. En effet, les travaux votés avant l’acquisition du bien seront en principe à votre charge. S’il s’agit de la réfection de la toiture ou des façades, la facture peut vite s’envoler ! Il est donc recommandé le cas échéant d'inscrire sur le compromis des règles alternatives de répartition des charges pour que le vendeur assume les travaux votés avant la promesse de vente ;
  • Le carnet d'entretien de l'immeuble, qui recense toutes les opérations réalisées sur celui-ci ou sur ses équipements (ascenseur par exemple) ;
  • L'attestation de surface (loi Carrez) et un plan, pour connaître avec exactitude la superficie de chacune des pièces. Elle peut servir de base pour renégocier le prix de vente du bien.

Tous ces documents peuvent être obligatoires selon les cas, et détaillent toutes les informations relatives aux travaux et qui doivent être vérifiées avant de recevoir les clés ou de signer le contrat.

Dans le cas où il n'y a pas ces documents, il est nécessaire que l'inspection soit faite sous la direction d'un professionnel, et un document attestant cette tâche doit être fait et joint au contrat d'achat.

4. Trouver un bon cabinet de conseil et des formations spécifiques

Un autre conseil important pour devenir un investisseur immobilier est d'étudier le marché et de parler à ceux qui comprennent le sujet.

Des courtiers immobiliers dûment agréés, par exemple, peuvent vous aider à comprendre le scénario actuel et à trouver le bien immobilier idéal en fonction de votre profil d'investisseur, compte tenu de votre budget et du degré de liquidité des options disponibles.

En complément, si vous désirez approfondir vos connaissances en immobilier, investissement, et acquérir une certaine autonomie dans la gestion et la prise de décision, n’hésitez pas à consulter des experts et sites internet qui proposent des contenus intéressants, formations et conseils pour se lancer dans l’immobilier.

5. Utiliser la raison et non l'émotion

Dernier point, mais non des moindres : apprendre à devenir un investisseur immobilier est directement proportionnel à une bonne intelligence émotionnelle.

N'achetez pas de biens immobiliers pour investir comme si vous alliez y vivre. Vos préférences personnelles sont différentes de celles des autres. Si vous avez une voiture, une famille nombreuse et préférez vivre loin du centre, il y a aussi des personnes qui vivent seules, qui n'ont pas de véhicule personnel et qui ont besoin de vivre dans le centre de la ville, près de leur travail.

C'est pourquoi il est si important d'étudier le marché et de comprendre les principaux besoins de la société. Ne vous précipitez pas et n'agissez pas avec émotion. Les investissements sont la raison, ce sont des chiffres concrets et ils doivent rapporter du profit sous tous leurs efforts.

Avec tous ces conseils pour devenir un investisseur immobilier, vous trouverez certainement l'immobilier idéal pour constituer votre patrimoine et améliorer votre qualité de vie.

Les conseils de Jean Francois Charpenet pour acheter un bien immobilier en France

Les conseils de Jean Francois Charpenet pour acheter un bien immobilier en France

Si vous achetez un bien immobilier en France, vous devrez naviguer à travers le système français, ce qui est parfois utile, parfois pas utile, parfois tout à fait pervers. Assurez-vous de cocher toutes les cases avant de signer le compromis de vente. Le point avec le spécialiste de l'immobilier Jean Francois Charpenet.

Lire la suite de Les conseils de Jean Francois Charpenet pour acheter un bien immobilier en France

investir-dans-le-pays-basque

Investir dans le Pays Basque, une opportunité de bâtir un patrimoine

Très convoité par les investisseurs immobiliers, le Pays Basque est une région française connue pour son dynamisme culturel et touristique. D’ailleurs, son climat doux et son mode de vie agréable constituent des éléments la caractérisant des autres endroits en France. Pour apprécier en profondeur ce havre, la visite de ses villes telles que Biarritz, Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, etc., est un incontournable. Cependant, avant d’investir en immobilier, il vaut mieux avoir au préalable une bonne connaissance du marché au Pays Basque.

Pourquoi choisir le Pays Basque pour investir dans la pierre ?

En France, l’idée d’acheter une maison neuve ou un appartement d’occasion intéresse de nombreux propriétaires, mais aussi de locataires. Pour ceux qui choisissent d’investir au Pays Basque, ils auront l’opportunité de profiter d’un secteur immobilier en plein essor. Étant considérée comme une zone très convoitée par des investisseurs potentiels, cette région recèle beaucoup d’adresses de choix pour bâtir un patrimoine. De Biarritz à Saint-Jean-de-Luz en passant par Anglet et Bayonne, chacune de ces villes dispose de traits touristiques exceptionnels. C’est la raison pour laquelle on y trouve beaucoup d’investisseurs immobiliers qui souhaitent conclure de bonnes affaires. Leur objectif est de profiter du dynamisme économique et démographique de la région pour réussir leur projet d’investissement. Ainsi, cette initiative leur permet de créer des revenus récurrents qui ne présentent aucun risque. À noter que le fait d’investir dans un bien dans Pays Basque requiert une certaine connaissance du marché immobilier.

Des programmes immobiliers neuf pour tous les goûts et les budgets

Avec ses villes parmi les plus attractives aux portes de l’Espagne, le Pays Basque en profite pour séduire les investisseurs. Urrugne, Anglet, Bidart ou Ciboure sont à découvrir pour trouver la maison de vos rêves. De nombreux programmes immobiliers neufs sont mis à votre disposition pour devenir propriétaire d’une résidence ou d’un appartement. Pour en savoir plus, vous pouvez, par exemple, contacter un promoteur immobilier Saint-Jean-de-Luz pour trouver le programme adapté à vos besoins.

Aussi, vous y trouverez des appartements ou une maison familiale à louer, une résidence de vacances bordée par l’océan, etc. Quelle que soit la ville choisie, Hendaye, Biarritz ou Saint-Jean-de-Luz, vous y trouverez le logement adapté à vos envies. Concernant les dispositifs fiscaux associés au programme, on peut citer celui du Pinel ou bien le prêt à taux zéro. Par ailleurs, votre promoteur peut vous accompagner dans votre démarche d’acquisition d’un bien neuf sur la côte basque.

Profiter d’un large choix d’investissement

En optant pour les villes-phares du Pays Basque pour bâtir un patrimoine, vous aurez l’opportunité de choisir entre plusieurs prestations. L’immobilier Saint-Jean-de-Luz se présente, par exemple, comme une solution par excellence pour réaliser un investissement dans la pierre. D’autres villes comme Bayonne, Anglet et Biarritz sont également intéressantes pour investir en immobilier. Elles abritent à elles seules 110 000 des 287 000 habitants de cette zone des Pyrénées-Atlantiques. Ces communes, éligibles en loi Pinel, se trouvent toutes sur la côte basque. Grâce à ce dispositif ouvrant droit à des réductions d’impôts, l’achat de logement locatif neuf est conseillé. Les programmes immobiliers neuf en phase d’achèvement sont aussi privilégiés en matière d’investissement dans la pierre.

Planchers en micro-ciment ou en résine ?

Qu'est-ce que le micro-ciment ? Qu'est-ce qu'un plancher de micro-ciment ? Quelle différence y a-t-il entre le micro-ciment et la résine ? A première vue, ils se ressemblent beaucoup, tous les deux sans soudure, mais ce sont deux types de revêtements très différents pour les surfaces :

- Le sol en résine a une base époxy à base de polymères thermodurcissables, il a un effet brillant et il peut jaunir avec le temps.

Le micro-ciment n'est pas une résine, donc il n'est pas sujet aux bulles ou au jaunissement. Ce revêtement de ciment peut recouvrir non seulement le sol, comme le revêtement de résine, mais aussi toutes les surfaces verticales, les plafonds et de nombreux éléments supplémentaires différents.

Lire la suite de Planchers en micro-ciment ou en résine ?