Un chauffage au bois peut être une chaudière centrale permettant à un foyer d’obtenir une eau chaude et de la diffuser dans un système de chauffage ou dans un radiateur qui possède une chambre de stockage de bûches et une chambre de combustion. Découvrez les différents systèmes de chaudière à bois.

La chaudière à granulés

Une chaudière à granulés fonctionne tels les appareils au gaz ou au fioul puisqu’elle utilise des combustibles pour la production de la température idéale dans une maison. La chaleur est transmise grâce à la circulation de l’eau qui a été préalablement chauffée.

Avant d’être utilisée, l’eau chaude sanitaire est stockée dans un ballon. Si le foyer est équipé d’un plancher chauffant ou d’un chauffage central, il est envisageable d’injecter de manière directe l’eau chaude dans un circuit.

Équipé d’un dispositif d’allumage, un équipement à granulés de bois peut être programmé en fonction du besoin du propriétaire de la maison. Cela limite considérablement le risque d’incendie puisque le feu est enfermé dans la chambre de combustion.

Grâce à ses dispositifs de sécurité, l’utilisation de cet appareil n’a pas besoin de suivi en permanence, cependant son entretien nécessite l’intervention d’une entreprise spécialisée dans les poêles à bois pour en garantir l’efficacité et éviter les fausses manœuvres.

La chaudière à bûches

Parmi les modèles de machine qui utilise le bois, celui à bûches est le plus accessible au niveau du prix. Installé en parallèle avec le système de chauffage centralisé, il chauffe également l’eau sanitaire.

Grâce à l’utilisation de combustibles à la fois écologiques et économiques, les bûches, il offre un bon rendement énergétique. La taille de ces bois, entre 35 et 55 cm, permet d’obtenir une autonomie idéale tout en diminuant le gaz de combustion.

Selon la demande, l’allumage peut se faire automatiquement pour faciliter la combustion ou manuellement pour garder la classe, telle une cheminée rustique. Doté d’un échangeur de chaleur qui transfère la chaleur grâce à un liquide caloporteur, et le cycle recommence, ce qui permet de garder la température voulue.

Une solution écologique, le point fort d’un appareil à bûches est le combustible qu’il utilise, les bûches elles-mêmes. De plus, que ce soit concernant l’appareil en entier ou les subsistances, le prix d’achat reste attractif.

Les autres types de chauffage à bois

À part ces deux types de matériel à bois, il y a aussi la chaudière automatique à plaquettes et celle à bois automatiques. Le premier modèle est alimenté par de la sciure ou du bois déchiqueté tandis que l’autre fonctionne avec des plaquettes forestières et des déchets de bois.

Un chauffage automatique à plaquettes est la meilleure solution à la campagne plutôt qu’en ville puisque l’approvisionnement en bois y est facile. De plus, il est difficile de trouver une place pour le séchage du bois dans un milieu urbain.

Une machine à bois automatique permet un grand rendement et s’adapte parfaitement aux citadins. Son seul problème est que le cendrier a besoin d’être vidé périodiquement si l’appareil n’est pas équipé d’un vidage automatique.

Jose Daphinel

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ptrn ?

Fil RSS des commentaires de cet article