La loi Pinel est un dispositif destiné à tous les contribuables souhaitant investir dans l’immobilier locatif. Elle permet de profiter d’une réduction fiscale jusqu’à 21 %. Ce régime vise à favoriser la construction des biens dans les zones, où la demande locative est plus importante que l’offre. Pour les acquéreurs, c’est une opportunité d’envisager une rentabilité intéressante grâce, notamment, aux loyers perçus. Il existe, néanmoins, un calcul qu’il faut respecter. En effet, un calcul précis permet d’établir les loyers dans le cadre de ce dispositif. Aussi, la simulation Pinel vous donnera l’occasion de connaître le montant de la réduction d’impôt.

L’importance de réaliser une simulation Pinel avant de concrétiser l’investissement

La loi Pinel a pour principe d’acquérir un bien neuf qui sera mis en location durant une certaine période. Celle-ci est de 6 ans minimum et 12 ans au maximum. Les réductions d’impôts peuvent atteindre jusqu’à 21 % du montant dans la limite de 300 000 euros.

Bien que le dispositif propose de nombreux avantages, il est important de bien réfléchir avant de se lancer. Il est, notamment, judicieux de faire une simulation Pinel. Celle-ci est un service proposé gratuitement sur les sites spécialisés. Elle permet aux investisseurs potentiels de vérifier si la ville est éligible au dispositif. Elle sert également à estimer le loyer maximum, dont l’acquéreur pourrait bénéficier pour profiter de la réduction d’impôt. En outre, la simulation Pinel permet de se renseigner sur la limite de revenus à ne pas dépasser. Elle informe également sur le montant de l’abattement fiscal durant l’ensemble du contrat de location.

Le calcul Pinel pour connaître le loyer pratiqué et la capacité d’emprunt

Faire une simulation Pinel est important, car cela permet de savoir exactement à quoi prétendre en termes de loyer. C’est ce dernier qui permettra de faire un emprunt sans apport. Effectivement, c’est avec les loyers perçus que l’acquéreur va rembourser son prêt. Autrement dit, avant de consulter le conseiller bancaire, il s’avère judicieux d’effectuer un calcul Pinel. Ainsi, vous connaîtrez votre capacité d’emprunt. Pour avoir la certitude d’obtenir des chiffres précis, vous pouvez faire le calcul plusieurs fois sur des sites différents.

Grâce à la simulation Pinel, vous effectuerez votre investissement en toute connaissance de cause. Vous n’aurez pas de difficulté à rembourser votre emprunt, car vous savez précisément votre capacité. Et à la fin de la location, vous aurez le choix entre plusieurs options. En effet, il est possible de continuer à louer et de signer un nouveau bail. Ainsi, vous vous constituez une retraite complémentaire avec les loyers que vous allez percevoir. Néanmoins, sachez que vous ne profiterez plus d’aucune réduction fiscale. Toutefois, pour être à nouveau éligible, rien ne vous empêche de réaliser une nouvelle acquisition. Par ailleurs, vous pourrez faire du logement votre résidence principale à la fin du contrat. La revente est également intéressante pour bénéficier d’une plus-value.

Les informations à fournir dans l’utilisation d’un outil de simulation

Quelques renseignements sont à fournir pour pouvoir réaliser une simulation et un calcul Pinel. Notamment, l’investisseur doit préciser la région, le département et la commune, où il souhaite effectuer l’opération. Il est également indispensable d’inscrire la date de la réalisation de l’investissement, la surface du logement ainsi que le montant de l’acquisition. Pour avoir plus d’informations, certains outils de simulation proposent d’indiquer le loyer estimé, la situation familiale et l’objectif de revente.

 

 

Franck

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot jvndja ?

Fil RSS des commentaires de cet article